Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : En attendant je vis donc je suis: Le blog de S.G.Woman
  • En attendant je vis donc je suis: Le blog de S.G.Woman
  • : Ma vie, mon style, mes envies, au fil du temps...en attendant le meilleur...
  • Contact

Si vous m'aimez...

http://www.wikio.fr

partenariat

Pour me contacter, c'est ici

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 13:26

Cela faisait un moment qu'on l'attendait. J'ai eu la chance d'être invitée à l'avant-première du film. Et j'ai donc pu retrouver Carrie et ses copines!

 

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/73/58/19/19439441.jpg

 

Synopsis:  Que passe-t-il après avoir dit « Oui » ? La vie est telle que ces dames l’ont toujours rêvée, mais ce ne serait pas “Sex and the City” si elle ne leur réservait pas quelques surprises… cette fois, sous la forme d’une aventure glamour, baignée de soleil, les entraînant loin de New York dans l’un des endroits les plus luxuriants, exotiques et vivifiants de la planète ; là où les fêtes ne s'arrêtent jamais et où le mystère est omniprésent. C’est une escapade qui arrive à point nommé pour les quatre amies, qui se retrouvent dans – et s’insurgent contre – leur rôles traditionnels d’épouse et de mère.

 

Ce que j'en ai pensé: je ne vous dévoilerais rien de l'histoire, préférant vous laisser découvrir par vous même ce qui s'y passe. Si certaines n'ont pas trop aimé l'histoire, moi j'ai beaucoup ri durant le film.

 

Par contre j'avoue qu'au début c'est un peu long, qu'il n'y a pas vraiment d'histoire, et la plupart des tenues de Carrie sont importables! :-/

 

Mais j'ai tout de même passé un bon moment en retrouvant Carrie, Samantha, Charlotte et Miranda. Elles ont su évoluer tout en gardant leur personnalité et passer du statut de célibat à celui de mère et/ou d'épouse (sauf pour samantha mais ça on s'en doute bien! ;-))

 

 

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 17:10

Ce week-end, lors d'une balade au jardin du Luxembourg, j'ai également pu voir l'exposition "Esprit nomade" tout le long des grilles du parc.

 

Cette expo regroupe toute une série de photographies de nomades des déserts de sable, d'herbe et de neige prises par Tiziana et Gianni Baldizzone. Ces derniers sillonnent toutes ces contrées lointaines depuis 30 ans et nous en offrent un échantillon via cette expo.

 

Si vous en avez l'occasion, les photos sont vraiment belles et méritent qu'on s'y attarde.

 

http://www.senat.fr/evenement/esprit_nomade/images/tn_nomade.jpg

http://www.senat.fr/evenement/esprit_nomade/images/tn_caravane.jpg

                                                                              © Tiziana et Gianni Baldizzone

 

 

Vous avez encore jusqu'au 18 juillet pour en profiter!

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 09:53

J'ai enfin trouvé le temps d'aller voir L'Arnacoeur avec Vanessa Paradis et Romain Duris avant qu'il ne soit plus à l'affiche!

 

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/72/58/93/19256845.jpgSynopsis: Votre fille sort avec un sale type ? Votre soeur s'est enlisée dans une relation passionnelle destructrice ? Aujourd'hui, il existe une solution radicale, elle s'appelle Alex. Son métier : briseur de couple professionnel. Sa méthode : la séduction. Sa mission : transformer n'importe quel petit ami en ex. Mais Alex a une éthique, il ne s'attaque qu'aux couples dont la femme est malheureuse.
Alors pourquoi accepter de briser un couple épanoui de riches trentenaires qui se marie dans une semaine ?

 

ce que j'en ai pensé: Déjà cela m'a fait plaisir de revoir Vanessa Paradis à l'écran. Je l'ai trouvé plus en "forme" et cela lui va bien!

 

Et puis comme j'aime aussi beaucoup Romain Duris, l'association entre les 2 acteurs ne pouvait que me ravir.

 

Quant au film, c'était plaisant, pas du grand cinéma non plus, juste à voir au moins une fois en tout cas. Et il y a des scènes qui m'ont fait bien rire! Et puis forcément j'ai adoré la scène avec dirty dancing! ;-) Bref un bon moment.

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 08:00

Après le gros pavé de "La consolante" voici un petit livre de 150 pages environs que j'ai lu très rapidement.

 

http://www.mairie-villefontaine.fr/var/mairie_villefontaine/storage/images/mediatheque/images/culture/bibliotheque/dernieres-acquisitions/l-echappee-belle/207358-1-fre-FR/L-echappee-belle_lightbox.jpgL'histoire: Simon, Garance et Lola, trois frères et soeurs devenus grands (vieux ?), s'enfuient d'un mariage de famille qui s'annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d'un château pendu au fin fond de la campagne tourangelle.

 

Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s'offrir une dernière vraie belle journée d'enfance volée à leur vie d'adultes.

 

Ce que j'en ai pensé: J'ai adoré. Je suis tout de suite rentrée dans l'histoire et je n'ai eu qu'un regret. Devoir quitter tout ces personnages attachant. On retrouve le style qui me plaît chez Gavalda.

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 07:36

Pour tout ceux qui veulent découvrir de nouvelles séries comiques, Teva diffuse depuis le 3 mai et maintenant tout les dimanche à 22h15 la série Worst Week.

 

L'histoire: Sam et Mélanie doivent annoncer aux parents de cette dernière qu'ils vont avoir bientôt un bébé et se marier dans la foulée. Seulement des quiproquos s'enchaînent à la pelle avec des situations comiques.

J'ai pu découvrir les 2 premiers épisodes et j'ai beaucoup rigolé.

 

Cette série est adapté de la série britannique à succès "The worst week of my life" c'est pourquoi l'on retrouve une pointe d'humour so British.


Et à partir du 9 mai puis tout les dimanches à 20h35, découvrez également Drop Dead Diva.

 

L'histoire: Deb Dobson, une « bimbo » de 24 ans est victime d’un accident de la circulation alors qu’elle se rend à une audition pour présenter l’émission de télévision “Le Juste Prix”. Elle prend directement le chemin du paradis et passe un « entretien » face à un employé de Saint-Pierre. Là, elle trouve le moyen de se faire renvoyer dans le monde des
vivants, mais son âme vient se loger dans le corps de Jane Bingum, une brillante avocate, décédée quelques heures auparavant, qui affiche une taille 46 et un QI de 30 points supérieur à la moyenne. Tout d’abord choquée par ce changement, Deb va vite découvrir « la beauté intérieure » et ses nouvelles capacités.

 

Là aussi, une série a ne pas manquer, j'ai beaucoup aimé également.

 

Mon seul regret? Ne pas pouvoir continuer à les suivre vu que je n'ai pas Teva! :-/

 

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 07:28

Après avoir lu rapidement les derniers livres, celui-là m'aura pris plus de temps. Normal, il fait plus de 600 pages!!

 

http://image.evene.fr/img/livres/g/9782842631529.jpgRésumé du livre:

"Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d'une femme qu'il a connue quand il était enfant, et adolescent.

 

'Il déchire la lettre et la jette dans la poubelle de la cuisine. Quand il relève son pied de la pédale et que le couvercle retombe, clac, il a l'impression d'avoir refermé, à temps, une espèce de boîte de Pandore, et, puisqu'il est devant l'évier, s'asperge le visage en gémissant. Retourne ensuite vers les autres. Vers la vie. Se sent mieux déjà. Allez... C'est fini. C'est fini, tu comprends ?' Le problème, c'est que non, il ne comprend pas.

 

Et il n'y retourne pas, vers la vie. Il perd l'appétit, le sommeil, abandonne plans et projets et va essayer de comprendre pourquoi tout se fissure en lui. Et autour de lui. Commence alors un long travail de deuil au bout duquel il est obligé de se rendre à l'évidence : l'échelle de cette vie-ci est illisible et il faut tout rebâtir."

 

Ce que j'en ai pensé: j'ai vraiment eu du mal à rentrer dans l'histoire, tellement ça partait dans tout les sens et je ne savais pas trop où cela nous menait. J'ai même failli interrompre la lecture.

 

Et puis je me suis accrochée et peu à peu, et vers le milieu du livre j'ai commencé à m'intéresser à l'histoire.

 

Toutefois, ce n'est pas le meilleur des Gavalda que j'ai lu, loin de là. Donc avis mitigé pour ce livre.

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 07:49

Et voici le deuxième livre de cet auteur. Après "Sans Sang", "Soie".

 

http://image.evene.fr/img/livres/g/2226088814.jpgRésumé du livre: Une épidémie menaçant les oeufs de vers à soie, Hervé Joncour est chargé de parcourir le monde pour l'achat de nouveaux oeufs. Au cours de son expédition au Japon, le mystérieux regard d'une jeune femme le bouleverse. Ce regard, il ne cessera de le croiser et de le désirer...

 

Ce que j'en ai pensé: Comme le premier, je l'ai terminé rapidement (2 jours et pratiquement que dans les transports) car il ne fait qu'une centaine de pages. Et comme le premier, la fin me laisse perplexe et propre à la réflexion.

 

Dans ce livre, Baricco utilise la technique du copier-collé et du coup pour chaque année on a le même récit qui commence, comme une sorte de routine qui s'installe. Seul la fin diffère à chaque fois. Un livre intéressant à découvrir, d'autant qu'apparemment c'est un Best-Seller, ce que je ne savais pas avant de le terminer.

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 09:36

J'ai enfin été voir le fameux film de Tim Burton, qui serait plus ou moins la suite du Alice de notre enfance.

 

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/69/73/20/19212735.jpgSynopsis : Alice, désormais âgée de 19 ans, retourne dans le monde fantastique qu'elle a découvert quand elle était enfant. Elle y retrouve ses amis le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire et, bien entendu, le Chapelier Fou. Alice s'embarque alors dans une aventure extraordinaire où elle accomplira son destin : mettre fin au règne de terreur de la Reine Rouge.

 

Ce que j'en ai pensé: A vrai dire en allant le voir, je ne m'attendais à rien de précis. Certains s'attendait à voir l'ancien Alice, d'autres ont été déçu, certains ont adoré....Moi je n'avais que de vague souvenirs d'Alice au pays des merveilles et étant enfant je n'étais pas vraiment fan, donc cela ne m'a pas gêné au niveau de l'histoire.

 

Mais on retrouve plus ou moins les mêmes personnages ce qui m'a permis de me remémorer d'anciennes scènes. Et j'ai passé un bon moment avec cette Alice plus âgée.

 

Certes ce n'est pas non plus le super film auquel on aurait pu s'attendre tant il a été médiatisé (comme c'est souvent le cas d'ailleurs) mais dans l'ensemble j'ai bien aimé. Bon et puis il y a Johnny Depp dedans, hein! ;-)

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 09:55

Sur les conseils d'une copine, j'ai décidé de lire Alessandro Baricco que je ne connaissais pas et que j'ai donc pu découvrir. Pour commencer, j'ai lu "Sans Sang".

 

http://www.lexpress.fr/images/jaquettes/07/9782226136107.gif4ème de couverture:

 

" Dans la campagne, la vieille ferme de Mato Rujo
demeurait aveugle, sculptée en noir contre la lumière du

crépuscule. Seule tache dans le profil évidé de la plaine.Les quatre hommes arrivèrent dans une vieille Mercedes.


La route était sèche et creusée - pauvre route de campagne. De la ferme, Manuel Roca les vit. Il s'approcha de la fenêtre. D'abord il vit la colonne de poussière s'élever au-dessus de la ligne des maïs. Puis il entendit le bruit du moteur. Plus personne n'avait de voiture, dans le coin. Manuel Roca le savait. Il vit la Mercedes apparaître au loin puis se perdre derrière une rangée de chênes.

 

Ensuite il ne regarda plus. Il revint vers la table et mit la main sur la tête de sa fille. Lève-toi, lui dit-il. Il prit une clé dans sa poche, la posa sur la table et fit un signe de tête à son fils. Tout de suite dit son fils. C'étaient des enfants, deux enfants. "

 

Ce que j'en ai pensé: Déjà, le fait que se soit un livre qui ne soit pas long à lire m'a permis de reprendre du plaisir à la lecture et de le finir en même pas 2 jours.

 

En effet, il ne fait qu'une centaine de pages, donc cela permet de vite le finir. Moi qui me désespère à chaque de ne pas avoir le temps de lire, avec celui-ci c'était parfait!

 

A part ça, c'est plaisant, on se laisse embarquer par l'histoire même si on reste un peu perplexe à la fin. Donc si vous ne connaissez pas cet auteur, je vous le conseille.

 

Du coup, je vais commencer "Soie" du même auteur, je vous dirais lequel des 2 j'ai préféré. Et cela me permettra d'avancer mon challenge de 10 livres à lire cette année. Plus que 7, ça devrait le faire...enfin j'espère! :-)

Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 08:01
Et voici le dernier film que j'ai été voir dans le cadre du printemps du cinéma: la rafle.

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/70/61/48/19242914.jpgSynopsis : 1942.
Joseph a onze ans.
Et ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine...
Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère.
Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge.
Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule...
Du Vélodrome d'Hiver, où 13 000 raflés sont entassés, au camp de Beaune-La-Rolande, de Vichy à la terrasse du Berghof, La Rafle suit les destins réels des victimes et des bourreaux.
De ceux qui ont orchestré.
De ceux qui ont eu confiance.
De ceux qui ont fui.
De ceux qui se sont opposés.
Tous les personnages du film ont existé.
Tous les évènements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.

Ce que j'en ai pensé: Bien qu'ayant lu et mettant documenté sur cette période de l'histoire, je connaissais que trop peu cet épisode sur le Vél d'Hiv'. J'ai dû lutter pendant tout le film pour ne pas pleurer mais j'ai eu bien souvent les larmes aux yeux. On ne peut pas rester insensible à ce film surtout quand on sait que cela est vraiment arrivé. Je n'ai pas grand chose à rajouter si ce n'est que même si c'est assez chargé en émotion, il faut aller le voir. Jean Reno, Gad Elmaleh, Mélanie Laurent et le jeune Hugo Leverdez qui joue le rôle de Joseph sont émouvant.

Bon maintenant il faudra penser à aller voir une comédie parce qu'avec ces films je n'ai pas beaucoup ri...peut-être "l'arnacoeur" ou "Tout ce qui brille", si je trouve le temps.
Repost 0
Published by S.G.Woman - dans La culture
commenter cet article